Site logo

Le président de la FIFA a Gianni Infantino fustige les hypocrites qui donnent des leçons

Le patron de la Fifa Gianni Infantino fustige les hypocrites qui donnent des leçons

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a critiqué ce matin l’organisation de la Coupe du monde par le Qatar lors d’une conférence de presse.

En réponse aux campagnes occidentales contre le Qatar concernant une récente interdiction de l’alcool, les droits des LGBTQ+ et des travailleurs migrants, Infantino a exprimé sa solidarité avec tous.

« Aujourd’hui, je me sens arabe. Aujourd’hui, je me sens africain. Aujourd’hui, je me sens gay. Aujourd’hui, je me sens handicapé. Aujourd’hui, je me sens travailleur migrant », a-t-il commenté.

L’exécutif de la FIFA a ajouté que certaines critiques étaient « profondément injustes » et hypocrites compte tenu de l’histoire coloniale de l’Europe.

« Ce que nous, Européens, faisons depuis 3000 ans, nous devrions nous en excuser pendant les 3000 prochaines années avant de commencer à donner des leçons de morale », a souligné Infantino.

Alors que la polémique persiste sur la légitimité de la candidature qatarie à la Coupe du monde et son succès, la FIFA a à plusieurs reprises avalisé le travail du comité d’organisation.

Plus tôt ce mois-ci, Infantino a soumis une lettre aux dirigeants des associations des 32 nations en compétition. La lettre a fait appel aux dirigeants du football, les exhortant à ne pas « permettre au football d’être entraîné dans toutes les batailles idéologiques ou politiques qui existent ».

La Confédération africaine de football (CAF) a approuvé le message.

Le 20 novembre, la Coupe du monde débutera à Doha en présence de milliers de fans de football. C’est la première fois qu’une coupe du monde a lieu dans le monde arabe et musulman.

Cette année, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Cameroun et le Ghana représenteront l’Afrique dans le tournoi.

Vous voulez booster vos produits ou services ?