Site logo

Nouveau maillot de l’équipe de football algérienne : le Maroc attaque Adidas en justice pour appropriation culturelle

Nouveau maillot de l'équipe de football algérienne : le Maroc attaque Adidas en justice pour appropriation culturelle

Le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a chargé Mourad Elajouti, président du Club des avocats du Maroc, de porter plainte contre Adidas pour appropriation culturelle du patrimoine marocain.

La demande de plainte fait suite à l’annonce d’Adidas présentant ses nouveaux vêtements de culture algérienne, qui a suscité une large controverse sur les réseaux sociaux.

Adidas MENA a partagé une publication Instagram, avec des photos de sa nouvelle collection de vêtements de culture algérienne, affirmant qu’elle s’inspirait de la « conception architecturale de l’emblématique palais El Mechouar à Tlemcen ».

Le club des avocats marocains a cependant accusé Adidas de s’approprier la culture marocaine, arguant que les chemises sont inspirées du « Zellige » marocain, un type de carrelage en mosaïque.

Les internautes ont souligné que le sultan Youssef Ibn Tachfin a fait construire le palais El Mechouar à Tlemcen, destiné à l’origine à accueillir les gouverneurs almoravides puis almohades. Le palais a été rénové en 2010 en utilisant la calligraphie marocaine, l’art du plâtre, la mosaïque et le zellige.

Une vidéo virale affirme que le réalisateur qui a supervisé la reconstruction du palais de Tlemcen a reconnu l’aide des Marocains et l’utilisation de leurs matériaux.

Certains utilisateurs de médias sociaux ont également appelé au boycott des magasins Adidas au Maroc.

La culture et le patrimoine du Maroc ont subi plusieurs cas similaires. Récemment, Mbarka Ait Ouhassi, une artisane marocaine de tapis traditionnels faits à la main, a porté plainte contre la Direction de la culture de Tlemcen, une ville du nord de l’Algérie, pour utilisation non autorisée de sa photographie artistique pour promouvoir la culture de la ville.

Vous voulez booster vos produits ou services ?